REHABILITATION DE DEUX LOGEMENTS COMMUNAUX A SORBS-EN-LARZAC
Lieu : SORBS-EN-LARZAC (34)

Maître d’ouvrage : Commune de Sorbs
SHON : 248

Coût : 210 000 € HT
Mission : Complète

Livraison : ACT en cours

Equipe :

Alexandre SENAC architecte mandataire

BETA-CONCEPT BET Structures VRD Economie de la construction

ICO-FLUIDES BET Fluides

La municipalité de Sorbs souhaite réhabiliter deux logements communaux qui occupent un bâtiment à l’entrée de la commune. Celui-ci forme avec l’église un cadre majeur pour l’espace public de la commune qui a été récemment réhabilité. Au-delà de la volonté d’améliorer le confort de ces deux logements, il s’agit également de mettre en valeur ce secteur du village.

La mise aux normes thermiques et électriques, la modernisation des espaces, l’optimisation fonctionnelle et la recherche d’un confort d’habiter représentent les enjeux majeurs auxquels le projet doit répondre.

 AVANT TRAVAUX  

L'existant

Le bâtiment concerné correspond à l’ancien presbytère et vraisemblablement à une partie de l’ancienne église. Il a été plusieurs fois remanié. Il est à noter que ce bâtiment est touché en partie par le périmètre de protection de la "Croix du Carrefour" qui est inscrite sur l’inventaire des monuments historiques.

 

 

L'ensemble se décompose en deux logements disposés côte à côte. Chaque logement est accessible depuis la Rue du Mas de l’église via des jardins aménagés sur la partie Sud et décalés d’un demi-niveau.

La façade Sud du bâtiment est de loin la plus animée avec plusieurs types d’ouvertures : Grandes fenêtres à simple vitrage avec volet bois, petites ouvertures fixes, grand chien-assis en toiture.

 

La façade sud avant travaux

Le projet

L'intervention se concentre sur la mise en valeur de la façade principale sur rue. Les façades et jardins sont débarrassés de tous les éléments abimés. Deux grandes terrasses en pierre local sont créées à l’entrée de chaque logement. Les espaces libres sont traités en espace vert planté et accessible. Les clôtures sur rue sont restaurés et surmontés d’une clôture de claustra bois vertical de teinte grisée. Les deux garde-corps des chien-assis sont traités de la même façon.

 

La façade sud après travaux

La fonctionnalité générale des logements n’est pas modifiée. Des surfaces habitables sont créées en exploitant les combles au R+2.

La réhabilitation consiste à :

- rénover tous les sols, murs et plafonds.

- isoler thermiquement les murs ainsi que les combles et dallages au RDC.

- remplacer les escaliers existants par des escaliers bois neufs.

- remplacer toutes les menuiseries extérieures par des menuiseries bois à double vitrage et rénover les volets bois existants.

- Remplacement complet des équipements techniques : électriques, plomberie, chauffage, ventilation mécanique...

 

Plan du rez-de-chaussée bas PROJET

Plan du rez-de-chaussée haut PROJET